Imprimer

Le patrimoine naturel d’une grande richesse est un atout pour les territoires, une source de bien-être, facteur d’attractivité et de dynamisme. « Travailler à la préservation de la biodiversité, c’est agir pour la qualité du cadre de vie de mes citoyens et au service développement durable de mon territoire ».

La trame verte et bleue vise à préserver la nature « remarquable » mais surtout la nature « ordinaire » pour les services qu’elle rend à l’homme de manière directe ou indirecte (bénéfice pour l’agriculture, pollinisation, amélioration de la qualité de l’eau, régulation des crues…).

La prise en compte des enjeux de la biodiversité se traduit par des zonages, via une cartographie qui localise les continuités écologiques structurantes du territoire. Celle-ci qui peut être affinée si un enjeu particulier est identifié.

Elle sera transcrite à l’échelle parcellaire dans le cas d’un PLUi ou PLU.

Les zonages